CR Olivier ROTH 2017

16 juillet 2017 - 00:30

CR ROTH 2017 par Olivier

L’aventure démarre il y a un an lors de l’officialisation de ma 4eme participation au Challenge Roth 2017, 10 ans après avoir franchi fièrement mon 1er Ironman. Nous serons 9 à prendre le départ avec le relais et rapidement je prends conscience  que l’émulation de groupe sera un bel atout lors de la préparation. Et si cette fois ci j’arrivais à descendre sous les 10H32 (Record personnel –Ironman Zurick en 2010).

La saison est véritablement lancée début Février par un petit stage de 2 jours chez Maxime BOURGUET à St Herblain. Cet enchainement  vélo, trail (30 km) et natation nous rappelle  à l’ordre. Il reste du boulot. Seul Seb (dit Pull) termine le weekend «  frais comme un Gardon ». Les semaines d’entrainement s’enchainent rapidement et je suis étonné de voir que l’ensemble du groupe suit le programme de Pascal DURAND à la lettre. Et logiquement, le groupe progresse.

En ce qui me concerne voici les distances parcourues en 6 mois :

*Natation :160Km

*Vélo :5238 Km

*cap : 1069 Km

En volume cela représente une moyenne de 13h/sem sur 4 mois.

La préparation se termine positivement pour moi malgré quelques moments de fatigue (Normal parait-il). Le bilan des courses de préparation est mitigé mais je ne suis pas inquiet, le meilleur est à venir.

On part pour Roth le Jeudi matin. Il fait très chaud mais on est prêt et on fera avec les conditions du jour. Quelle surprise, Pascal qui a géré toute la logistique pour les 17 personnes (Et oui on vient avec nos supporters), nous a trouvé une Auberge de Jeunesse dans un Vieux Château. Les chambres sont luxueuses et les conditions idéales pour nous poser avant le jour J.

The RACE :

On se retrouve  le matin au bord du canal avant le départ qui se fait par vagues. Avec Pascal, on se trouve dans la vague  des pros sans complexes. On s’échauffe tranquillement les bras. Nelly est déjà au taquet. Pascal ne me semble pas au mieux.

Et c’est parti. Jusqu’au 2000m je nage seul en essayant de trouver les meilleures trajectoires. Puis finalement en fin de parcours j’arrive à trouver un bon poisson pilote qui me permet d’accélérer un peu sur la fin de parcours.Ca c’est fait.

Premier pointage en montant sur le vélo me rassure (1H04). Et c’est parti pour 180 Km. L’objectif est de rouler à une moyenne de 33.5 Km/h (c’était mon allure en 2012). Je pense que c’est faisable sans trop laisser de forces .A la fin du 1er tour le vent souffle fort et je commence à douter sur le fait de tenir cette cadence jusqu’à la fin. le passage du Solar arrive au meilleur moment et la montée d’Adrénaline me fait penser à autre chose . Au 120 eme km , je m’offre une petite gâterie (pomme de terre salée avec  Tome de St Fraimbault). Un régal. Le deuxième tour vélo est plus facile et je retrouve de la force (comme sur les séances longues d’entrainement). J’aperçois pour la 1er fois nos supporters Mayennais dans la 2em montée du Solar et ça fait du bien. La moyenne progresse gentiment et je pose finalement le vélo en 5H17 avec beaucoup de satisfaction.

Petit moment de frayeur à T2. Impossible de retirer mon casque. La bénévole qui m’aide à l’air aussi perdu que moi. Finalement on desserre la sangle. Je devais surement manquer de lucidité car je me trompais de côté.

Je démarre la cap en confiance après 6H25 de course. A l’entrainement, avec Pascal on a beaucoup travaillé les enchainements cap et l’allure . les 1er km sont donc une formalité. Je croise assez rapidement Pascal et on s’encourage. Il y a beaucoup d’ambiance sur le parcours et ca passe très vite. Je me mets à rêver. Et si j’arrivais à courir à cette allure jusqu’au bout. Je  croise Nelly (elle vole) Mike et Guillaume. Leur allure et sourire en dit long sur leur détermination. Vers le 25 eme Km, et je le sentais depuis un moment, je m’arrete à un ravitaillement et m’autorise quelques minutes de marche. Ca commence à devenir dur.Sam me double à ce moment mais je prends le temps de récupérer avant de repartir. Et je repars jusqu’à la prochaine difficulté ou je gère de la même facon. A 2 km de l’arrivée je regarde ma montre et fais un petit calcul. Je peux terminer en moins de 10H10. Je me fixe donc cet objectif final. A l’approche de l’arrivée je profite bien de l’ambiance et des spectateurs. Je suis Finisher en moins de 10H10, avec la manière en plus.

Un peu plus tard, on se retrouve tous pour débriefer.  On est tous Finisher et les Chronos sont à la hauteur de l’évênement. Ce résultat est collectif et vous m’avez tous permis de me surpasser.

Nelly est même sur un nuage. La veille  elle  était bouleversé par la barrière de la langue.Et bien , elle est allée demander un autographe à Chrissie Wellington (1er à plusieures reprises ici et à Hawai)pendant son massage.

 

 

Bravo aux Finishers : Nelly, Pascal, Guillaume, Samuel, Mika.

Bravo au Super Relais : Seb (dit Pull) , Mathieu, Carole.

Bravo à Nelly pour son Podium.

Merci à Sylvie, Mona, Axel et promis je passerai plus de temps avec vous.

Merci à Pascal pour le plan d’entrainement, le logement et les nombreux conseils.

Merci aux supporters du jour : Odette, Guy, Lucy,Béné, Christine, Yoann, Loic, Gillous.

 

Bon je vous laisse car place à la récupération, et j’ai pas mal de boulot en retard à la maison………..

Puis, il faudra bien s’y remettre car au mois de Septembre il y à l’Enez troll et Paladru/ équipe.

Olivier.

Commentaires

Doit-on continuer le stage du mois d'avril ouvert à tous les licenciers et leur famille?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Fin du vote le 12 octobre 2017 00:00